IG Bas -> Saperdékilos !

 

 Atelier Culinaire Saperdélikos !

 
…Le soir en rentrant du bureau, les pattes pleines d’un trajet dans un bus bondé et la tête farcie des réunions de la journée, en passant, on se rue au supermarché. Où l’on achète compulsivement, le ventre vide et l’estomac noué, 75% de junk food et 25% de produits frais punitifs (champignons blêmes, tomates béton, concombre aqueux)… Stoooop! Fini le désastre.
 
Ici sur ce site, se dessine la reprise en mains.
 
Souvent, entre ce qu’on rêve de préparer  (un couscous de fonio au lait d’amande + un filet de saumon sauvage bio basse température) et ce que nos placards nous offrent (un paquet d’elby cuisson rapide, du ketchup et une boîte de maïs OGM), il y a un gouffre de malbouffe, de vide d’idées, manque de temps et parfois de motiv’.
 
 (entrée en matière encouragée par la Minute Papillon)
 
 
 

Il faut revoir la base :  le sucre, le sel et le gras, en gros.

des informations sur la diététique ici (lien) http://www.adige.ch/images/cms/header-top.jpg

 

Le Sucre… coupable ?  oui…

= Saccharose (fructose + glucose) Il vaut mieux prendre du fructose simple.

Mais il y a une confusion dans l’utilisation du terme fructose.

En Europe, le fructose est fabriqué à partir de la betterave à sucre ou du sucre de canne, son index glycémique est vraiment de 20. En Amérique du nord, le fructose ne correspond pas du tout à la même chose. Il est en fait un dérivé d’amidon de maïs qui est chimiquement de l’isoglucose dont l’index glycémique est de 90-100.

Les trois-quarts du sucre consommé aux USA est issu de ce pseudo fructose ce qui explique ses effets pervers sur la santé. Des articles font l’amalgame entre tous les « sucres » en faisant une compilation de commentaires qui ne parlent pas de la même chose.

Dans tous les cas, la consommation journalière de fructose ne doit pas dépasser les 30 g.

NB. Il faut éviter de garder – ou de prendre – l’habitude de sucrer les aliments sous prétexte qu’il s’agit de « sucre » à IG bas.

LES INDEX GLYCÉMIQUES BAS, par Monie Jébat

  http://images.monmenu.fr/images/77d3f34d5da86f8a0ada80c63e400b59a73f67ea33ee73f3_full.jpgL’index glycémique – IG - (ou indice glycémique) mesure la capacité d’un glucide à élever la glycémie, c’est-à-dire la quantité de glucose dans le sang.

Le glucose produit par la digestion dépend de la sorte d’aliment consommé. Si on dépasse IG 50, le corps transforme le sucre en graisse de stockage !

Le glucose sert de base de calcul, index 100 = 100% glucose. Le sucre de canne = 75%, IG 75.

 

Comment et pourquoi tu grossis ?

gratin dauphinoisMonie Jébat : « Si tu manges d’entrée un glucide à IG élevé (de la purée de pommes de terre, du gratin dauphinois, des pates fraîches à la crème, du rizotto), cela va engendrer une forte glycémie (glucose dans le sang) qui elle-même entraîne une sécrétion excessive par le pancréas d’insuline. Et c’est cet excès d’insuline qui ouvre la porte au stockage. Quand l’organisme a de l’insuline à sa disposition, il fait des économies en se constituant des réserves. »

« Inversement, si tu manges un glucide à IG bas ( légumes, salade, fruits frais – pour une même quantité) la glycémie induite sera si faible que la réponse insulinique sera insignifiante. L’énergie du repas sera donc brûlée. tu ne grossiras pas ! Mieux, en l’absence d’insuline, l’organisme devient dépensier et va ainsi aller chercher de l’énergie dans ses réserves de graisse pour la brûler. »

« C’est comme cela que tu maigris »


Les carottes crues possèdent un index glycémique moins élevé que lorsque les carottes sont cuites.

La carotte possède par ailleurs une action favorable sur le taux de cholestérol sanguin. Selon une étude réalisée aux États-Unis, l’enrichissement de l’alimentation avec 200 g de carottes crues, chaque jour, peut faire chuter de 11 % le taux du cholestérol.

Comme son index glycémique est égal à 30, ce glucide est approprié pour ton régime.

Recette Salade S.O.S. ici

 

 

Monie Jébat :

« Je recommence avec d’autres mots :

Quand la glycémie est faible, c’est-à-dire quand le taux de glucose dans le sang reste modéré, le niveau d’insuline secrété par le pancréas est, lui aussi, très bas, voire insignifiant. Et, sans insuline, la transformation de l’énergie du repas en graisse est pratiquement nulle. Car en l’absence d’insuline, l’énergie du repas est orientée vers le brûlage (utilisation normale par l’organisme) au détriment du stockage.

Non seulement le risque de prise de poids est dans ce cas inexistant, mais le maintien d’un faible niveau d’insuline va favoriser la perte de poids. En effet, l’absence d’insuline à pour effet de faire sortir les graisses de leur réserve (lipolyse) et de conduire l’organisme à les brûler, en les utilisant comme carburant.

Les bons glucides, c’est à dire les aliments dont l’index glycémique est bas (inférieur à 50) et très bas (inférieur ou égal à 35).

L’index glycémique d’un glucide mesure le taux d’absorption du glucide, donc sa biodisponibilité. L’élévation du niveau de la glycémie n’est que le témoin de la proportion de glucide qui a été absorbée après avoir été transformée en glucose.

 

Tu vois donc dans le tableau ci-dessous que si l’on consomme des pommes de terre frites (IG haut)  au lieu de lentilles  IG bas, à proportion de glucide pur égale, le nombre de « calories » qui seront disponibles dans l’organisme après la digestion sera trois fois plus important avec les frites qu’avec les lentilles… La consommation de lentilles apporte donc trois fois moins de calories.

 

« Calories » dans l’assiette pour 100g de glucide pur Index glycémique IG
Calories disponibles dans l’organisme sous forme de glucose après absorption
Sirop de glucose
400 Kcal
100
400 Kcal
Pomme de terre frite
400 Kcal
95
380 Kcal
Pain blanc
400 Kcal
70
280 Kcal
Lentilles
400 Kcal
30
120 Kcal

 

« Si l’index glycémique ( IG ) du glucose est de 100, cela veut dire qu’il sera absorbé à 100%
En revanche si l’IG du pain blanc est de 70, cela veut dire que seulement 70% de son contenu en glucide pur (l’amidon) sera hydrolysé et traversera la barrière intestinale sous forme de glucose.

De la même manière, si l’IG des lentilles est de 30, 30% seulement de son contenu en amidon sera absorbé sous forme de glucose.

Par ailleurs, il a été expérimentalement démontré que la consommation de sucre en fin de repas (dans des proportions très raisonnables) n’avait que peu, voire pas d’incidence sur la résultante glycémique du repas. Compte tenu de la complexité des repas, et notamment du taux de fibres et de protéines ingérés précédemment, l’absorption du sucre (IG 70) serait donc réduite.
Il en va tout autrement lorsque le sucre est ingéré seul à jeun, dans une boisson sucrée (soda, coca) par exemple. Dans ce cas, l’absorption intestinale du glucide est quasi totale. »

 

 

La liste des index glycémiques des aliments

sur demande sur le formulaire d’inscription

 

  • Les IG bas sont inférieurs ou égal à 35;   Si tu ne manges que ça, tu maigris.      
  • Les IG moyens sont compris entre 35 et 50; Tu te maintiens
  • Les IG élevés sont supérieur à 50. Tu grossis…

Les bons conseils de Monie Jébat :

  • Préfères les carottes crues râpées assaisonnées d’un jus de citron et huile d’olive – aux carottes cuites à la vapeur, bouillies ou sautées.
  • le riz comme les asiatiques : un volume de riz basmati rincé pour deux volumes d’eau, 10-13 min. au micro-ondes. Et choisissez le riz basmati complet au lieu du riz blanc.
  • Les spaghettis de blé dur complet al dente ! Les spaghettis ont un IG de 40, qui peut descendre à 35 si ils ont été réfrigérés. Bon, je ne sais pas si on peut les tiédir ensuite…!
  • Choisis l’expresso de café arabica, il contient peu de caféine intrinsèquement et grâce à la vitesse à laquelle l’eau le traverse. Non au café américain appelé en France « à la chaussette ». Ou alors du déca, OK.
  • Plus le poisson est gras, meilleur il est pour la santé, donc opte pour le saumon, les sardines, le maquereau, le hareng et le thon. Méfie-toi des poissons d’élevage !

  • Remplace la pomme de terre par la patate douce en la cuisant dans sa peau et accompagnée d’un légume vert comme le brocoli – 2 x le volume de Pdt.
  • Remplace la chapelure par le parmesan. Pour les sauces, remplacez la farine blanche par la purée de champignons ou de la farine de pois chiches, lentille ou soja.
  • Ne pèle pas les fruits pour conserver leur richesse en fibres, ce qui contribue à faire baisser l’IG.

 

 

 

  Ateliers Culinaires Saperdelikos !

 

Quelques astuces ci-dessous : conseils, adresses, achats, au restaurant, comment te peser… gérer ton stress qui empêche de mincir !…

 Gérer son stress avec l’aide de mon amie

Fatima Skakni, son site :

Du stress à la sérénité

 

10 commandements de Monie Jébat :

  1. Tu choisiras les bons sucres dans les lentilles, quinoa, riz complet, sirop d’agave… Aliments bruts et complets, non chauffés, avec plein de fibres tu consommeras.
  2. Avec les bons gras – huil’d’olive, graisse de canard - acides gras mono insaturés - tu maigriras
  3. Pas de gras le soir (sauf poissons)  et petit, le repas, 3h av. le coucher tu mangeras !
  4. Laitages égouttés en faisselle de lait de brebis ou lait de soja, d’avoine et basta.
  5. Un verre de vin ROUGE cépages pinot, syrah, merlot. plus de gamay, non, à la fin du repas, tu le boiras . Le café, tu éviteras … ou bien un déca.
  6. Un fruit  ou une tomate, avant de passer à table et la salade en début de repas tu mangeras
  7. Tu mastiqueras du croquant et en ajoutant du citron, des graines, pendant 20 minutes, dans le calme tu saliveras.
  8. Poissons gras ou canard à midi tu privilégieras.
  9. Cajou, amandes, noisettes, sésame, son d’avoine, avocats, cacao, mélisse, lentilles, pois chiche, crustacés, maquereaux, saumons, ananas, fruits, foie gras, chocolat noir 75% , et + encore, tes vrais amis tu choisiras.
  10. Tu compenseras AVANT en mangeant 1 truc IG bas de 4 fois la quantité de gâteau* prévu à la fin de ton repas…  
*ex. : 4oogr de salade pour 100gr de Tropézienne…
Attention à ne pas faire d’écarts pendant la période d’amaigrissement, soit les 3 premiers mois, voir plus loin.

Monie Jébat, le 16 septembre 2013

Le Stress… aussi coupable ?


Lutter contre le stress pour mincir efficacement!

…oui oui, votre stress pèse lourd sur votre poids !

Extrait du site http://www.efficium.ch – Article de  ⋅ Diététicienne et Responsable Nutrition Efficium, avril 2010

« Lorsqu’on est soumis à un stress chronique notre corps répond à cette agression en augmentant la production d’une hormone: le cortisol.
Jusque là tout va bien; c’est une réaction normale de protection. Le problème est que le cortisol est une hormone de stockage et que si le stress est trop régulier, notre corps se retrouve en hyper stockage permanent !

Votre corps peut-il réguler ces réactions au stress ?
Pour cela nous avons bien entendu d’autres hormones, comme la sérotonine, qui va nous calmer, pour le peu que notre corps la produise correctement.
Dans le cas contraire, c’est le débordement sur les produits gras et sucrés en fin de journée (biscuits, chocolat, chips, etc.), qui vont nous aider à augmenter légèrement notre production de sérotonine.
Alors on va se sentir mieux, transitoirement, jusqu’à ce que la culpabilité prenne le relais et engendre un nouveau stress, une nouvelle production de cortisol, de nouvelles envies de manger….etc…etc
Finalement on ne s’en sort pas si facilement !

Et du coup nous arrivons à cette réflexion :
Pourquoi devrait-on perdre du poids uniquement avec des modifications alimentaires si la prise de poids a été occasionnée par un stress ?
Lorsque je demande à mes patients les raisons de leur prise de poids, je n’ai bizarrement jamais la réponse « parce que j’ai trop mangé » mais bel et bien des réponses en relation avec le stress et les émotions de la vie.Une prise en charge uniquement nutritionnelle pour perdre du poids ne sert à rien sauf si la seule origine du problème est l’alimentation, ce qui est rare.

Quelles sont les solutions ?
Pour lutter contre ce stress, j’apprécie travailler avec la cohérence cardiaque. Difficile de comprendre la relation avec le poids mais c’est en fait très subtil.
Un exercice de 5 min de cohérence cardiaque va permettre de mettre le corps dans un état « hors stress », une sorte de « reset » émotionnel et également de diminuer sensiblement la production de cortisol dans les 6 heures qui suivent.
On comprend donc que réaliser un exercice de cohérence cardiaque de 5 min avant chaque repas équilibre non seulement la manière de s’alimenter pendant le repas qui suit, mais diminue aussi les productions de cortisol de la journée entière.
Donc moins d’aliments ingérés, moins de culpabilité, moins de frustrations et surtout, moins de stockage des aliments consommés.
Tout ça pour 15 min d’exercice par jour, ça fait clairement réfléchir…Les audiocaments (un audiocament est un enregistrement stéréo à vertu thérapeutique proposant plusieurs technologies psycho-acoustiques. Il est toujours composé de plusieurs voix, de stimulations sonores, visuelles, de bruitages et de musiques) représentent également une solution que j’apprécie proposer à mes patients.

Un article rédigé par son concepteur, M. Stéphane Dumonceau-Krsmanovic, sera prochainement sur le blog d’Efficium.

Virginie Terrier, Diététicienne
Responsable nutrition Efficium
« 

Extrait du site http://www.efficium.ch

Communiqué par Fatima Skakni

Du stress à la sérénité

Ateliers Culinaires Saperdelikos ! 

Récap sur les IG bas et l’IMC :

Indice Glycémique Bas : 35 % et moins, of course !

Indice Glycémique Moyen : 50 %

Indice Glycémique Haut :  51% et plus,   70% = le sucre,   100 % = le glucose !

IMC : Indice de Masse Corporelle normale : 25.

Au-delà < 25-29 : surcharge pondérale.

Calcul sur internet ici :  Indice de Masse Corporelle

 

Comment se nourrir mieux alors, quoi acheter ?

Compose ton repas d’aliments à index glycémique très bas 35, bas 40, ou moyen – max. 50. Bien varier tes aliments au sein d’un même repas ainsi que sur la semaine !

 

le matin*, à volonté – sans gras :

– de glucides à index glycémiques (IG) bas inférieur ou égal à 50,
– de protéines végétales (céréales, légumineuses…),
– de protéines non associées à des graisses (laitage 0%, jambon de blanc de poulet /dinde, viande des Grisons, blanc d’œufs) ou de poisson. Ce type de repas ne contient pas de graisse sauf celles du poisson (oméga 3) et les acides gras mono insaturés (huile d’olive, amandes, avocat…)

à midi, à volonté – avec un peu de gras :

protéines associées à des graisses (lipides) : viandes, poissons, œufs, fromages.
– de lipides rajoutés ou non, acides gras mono insaturés type huile d’olive, graisse de canard, soit du fait de la cuisson, soit en assaisonnement.
– de glucides ayant un IG inférieur ou égal à 35,  légumes, crudités, légumineuses, quinoa, fruits…

le soir*, petites quantités, sans gras, 3h avant de dormir :

– de glucides à index glycémiques (IG) bas inférieur ou égal à 50,
– de protéines végétales (céréales, légumineuses…),
– de protéines non associées à des graisses(laitage 0%, jambon de blanc de poulet /dinde, viande des Grisons, blanc d’oeufs) ou de poisson. Ce type de repas ne contient pas de graisse sauf celles du poisson (oméga 3) et les acides gras monoinsaturés (huile d’olive, amandes, avocat…)

 * tu as remarqué ? idem matin et soir !!   Si possible, plus copieux le matin que le soir et sans matières grasses, dur dur !
 
 
 
 

Ne saute pas le repas de midi !

Il s’agit d’une grossière erreur… Tu penses favoriser ainsi l’amincissement, alors que tu ne fais au contraire qu’augmenter les facteurs de prise de poids. À éviter donc impérativement.

Si le temps te manque, opte pour un déjeuner sur le pouce tous fruits, noix, amandes, de fromage ou d’œufs…

 

 

Attention à ne pas faire d’écarts

Pendant les 3 premiers mois, depuis la décision de maigrir, ne pas redonner des glucides à IG élevé à ton organisme, tu stimules de nouveau ton pancréas et la sécrétion excessive de l’insuline.

En cas de petit écart, mets toutes les chances de ton côté pour éviter le stockage et fais un dîner composé de fruits uniquement. Abandonne pour 1 jour les céréales. Pour être encore plus efficace, préfères les fruits à IG<35 (pomme, poire, orange, pamplemousse, fruits rouges, pêche, brugnon, abricot, etc.) et les bananes vertes.

 

 

Où acheter les produits IG bas bio et les produits Montignac ©   ?

Ceci n’est pas de la pub, ce sont mes adresses préférées… Mathilde 2013
 

Quand tu fais tes courses :

  • Prends le temps de lire l’étiquette du produit et identifie les IG hauts : additifs, sucres cachés, amidons de mais ou blé…et repose le produit louche.
  • Préfère les aliments isolés bruts bien identifiables et non les mélanges…
  • Souvent tu lis « au quinoa » mais tu constates qu’il n’y en a que 10% …. hé oui. Repose-le.
  • Souvent tu lis « graisse ou huile végétale » -> c’est de l’huile de palme. Repose-le.
  • Choisis les céréales INTÉGRALES, car complet c’est triché, ils rajoutent des déchets dans la farine blanche… hé oui. Repose-le.
  • Essaie parfois 1 nouveau produit bio, telle que la panisse (ou socca) à base de farine de pois chiches : IG bas.
 

1. Le Grand Marché Bio – « La Vie Saine »

Zone d’Activités Commerciales

5 rue des Esserts
74100 ANNEMASSE
T +33 4.50.84.28.41
 

Tous les produits Montignac© sont en vente ici, à suivre une nouvelle ligne !

La méthode : http://www.youtube.com    -  Index Glycémiques Bas

Voir aussi le site : http://www.montignac.com/fr/

 

 
 

2. Biofrais

alimentation bio grande surface
6 Route de Lathoy
74160 Saint-Julien-en-Genevois (France)
Tel  0033 450.49.09.10
Site : www.biofrais.com      Mail contact@biofrais.com

Coordonnées GPS :    Latitude 46.1424101       Longitude 6.1016792

 

 

Et comment faire au restaurant ?

Cela n’est pas un problème !

Exemples plus loin…

Au restaurant, il y a toujours le choix. Même si les accompagnements sont souvent à base de pommes de terre, il est rare que le serveur refuse de te servir des haricots verts ou de la salade à la place.

De plus, si tu es en repas de type Protido-lipidique -> avec du gras donc, (autorisé le midi et 2 fois par semaine maximum le soir), tu pourras choisir la protéine (viande, poisson, œuf) et même prendre un bout de fromage en dessert à condition que tu ne consommes pas avant un glucide dont l’IG est >35.

Tu peux également boire une coupe de champagne OU un verre de vin rouge durant le repas. La seule règle sera de toujours commencer à manger avant.

En apéritif, demande des cacahuètes ou mieux, des olives, des tomatilles,  pour ne pas commencer à boire le ventre vide.

 

Dans un restaurant français

Sur la carte, tu choisis :

  • Une salade composée (sans croutons et sans maïs) avec un assaisonnement à base d’huile d’olive et de vinaigre balsamique.
  • La protéine de ton choix : viande, poisson, œufs, de préférence sans sauce.
  •  Privilégie tous les fruits de mer et les crustacés.
  • Un accompagnement comme les légumes verts, la salade ou encore les légumineuses (lentilles, flageolets)
  • Une assiette de fromage (de préférence chèvre/brebis ou des pâtes dures) et/ou une salade de fruits frais à condition qu’il n’y ait pas de sucre dans l’assaisonnement.

 

Ce que tu fuis absolument :

La corbeille de pain, les accompagnements tels que les pommes de terre, le riz blanc et les pâtes, les desserts riches en mauvais sucres et en mauvaises graisses, les digestifs.

 

Dans une crêperie

Sur la carte,  tu choisis :

  • Une salade composée (sans croutons et sans maïs) avec un assaisonnement sans huile.
  • Une galette de sarrasin (l’idéal serait que la farine soit du sarrasin à 100%). Choisis une garniture sans œufs, sans fromage et sans crème. Opte pour du saumon, du jambon blanc, des champignons et les autres légumes de votre choix.
  • Une salade de fruits frais sans sucres ajoutés en dessert ou des fruits frais.
  • 1 bolée de cidre brut que tu commences à boire vers le milieu du repas.

 

Ce que tu fuis absolument :

Les crêpes de froment qui ont un IG trop élevé. Toutes les pâtes à tartiner, la crème le fromage l’œuf….

Astuce :

Mange la salade verte et les crudités avant la galette pour améliorer la résultante glycémique du repas.

 

Dans un restaurant savoyard

Sur la carte tu choisis :

  • Une salade verte avec un assaisonnement à base d’huile d’olive.
  • Une pierrade ou une raclette avec de la charcuterie plutôt maigre (viande des grisons).

 

Ce que tu fuis absolument : Les pommes de terre, les fondues savoyarde car au restaurant, on ne te proposera pas de légumes en remplacement du pain blanc. Les sauces industrielles avec la pierrade.

 

 

Astuce :

Mange  la salade en premier.

Essaye de remplacer les pdt par d’autres légumes IG bas (patate douce, chou-fleur, poires crues, tomates…)

Limite-toi en fromage (4 tranches) si tu consommes une raclette au diner. En dessert, contente-toi d’une salade de fruits cuits sans sucres ou sirop.

 

Dans un restaurant japonais

Sur la carte tu choisis :

  • Une soupe miso.
  • Des sashimis (qui sont sans riz), des brochettes (au poisson de préférence) avec une salade de chou chinois.
  • Des litchis si tu as opté pour les sashimis.

Ce que tu fuis absolument :

Le riz blanc collant qui a un IG trop élevé et également les sushis et makis qui en contiennent. Les perles coco et la sauce soja sucrée.

Astuce :

Demande de la sauce soja salée pour vos brochettes. Le wasabi est également autorisé pour relever tes plats.

 

 

Dans un restaurant chinois

Sur la carte tu choisis :

  • Un potage sans vermicelles de riz ou une salade sans nems, beignets, croquettes ou raviolis vapeur.
  • Crustacés (huitres, crevettes, gambas) grillés sans panure. Fondue de fruits de mer.
  • Salade de fruits chinois sans sucres ajoutés et sans sirop.

 

 

Ce que tu fuis absolument :

Le riz blanc collant qui a un IG trop élevé, les nouilles, les beignets, toutes les préparations à base de farine de riz (raviolis, bouchées vapeur, rouleaux de printemps, nems…), les panures, les préparation à base de sauces sucrées. Les chips de crevettes, le saké.

Astuce :

Choisis les préparations les plus simples possibles et demande au serveur le détail des plats.

 

Dans un restaurant italien

Sur la carte tu choisis :

Des antipasti de légumes grillés huile d’olive.

  • Une viande (veau par exemple) non panée.
  • Une salade de fruits frais sans sucres ajoutés.

 

 

 

Ce que tu fuis absolument :

Les pizzas à cause de la pâte, les plats de pâtes (ravioli, tortellini), les risottos, les gressins.

Astuce :

Si tu optes pour un plat de spaghetti, demande une cuisson al dente et choisis-les sans crème, sans viande et sans fromage. Préfère des spaghetti aux légumes et/ou au poisson et fruits de mer avec éventuellement, un filet d’huile d’olive.

 

Dans un restaurant espagnol 

Sur la carte tu choisis :

Le gaspacho.

  • Le jambon Ibericó, Serrano, les fruits de mer, les anchois.
  • Les poivrons marinés, les olives.
  • Le fromage manchego.

Ce que tu fuis absolument :

Les beignets de calamars, les croquetas, les pommes de terre bravas, la tortilla aux pommes de terre, le pain à la tomate. Le turrón. La sangria.

Astuce :

Commence le repas par le gaspacho.

 

Dans un restaurant marocain

Sur la carte,  tu choisis :

  • Salade de poivrons grillés ou zaâlouk (caviar d’aubergines).
  • Un tajine ou un couscous sans manger la semoule et les raisins secs.
  • Une salade de fruits frais et/ou de fruits secs à IG bas (abricots, figues) ou une salade d’oranges à la cannelle.

 

Ce que tu fuis absolument :

Les bricks (feuilletés), les pastillas, la semoule de blé. La pâtisserie marocaine et le thé à la menthe très sucré.

Astuce :

Pour ne pas être tenté, la meilleure option reste le tajine de poulet ou de poisson aux légumes.

 

 

Dans un restaurant indien

Sur la carte,  tu choisis :

  • Gambas tandoori
  • Poulet korma
  • Mélange de légumes ou Dal (traditionnelle purée de lentilles Indiennes), épinards épicés…

Ce que tu fuis absolument :

Les samosas, les pommes de terre et les desserts. Le nan et les beignets de légumes et de crevettes.

Astuce :

Il est préférable d’éviter le riz basmati souvent trop cuit.

 

 

Dans un restaurant mexicain

Sur la carte,  tu choisis :

  • Salade de crudités et guacamole.
  • Un chili con carne sans riz.
  • Une salade de fruits frais.

 

Ce que tu fuis absolument :

Les galettes de maïs (tortilla, tacos) sous toutes leurs formes. Les beignets.

Astuce :

Pour maigrir, ne consomme pas de riz avec le chili con carne. Tu peux également, si le restaurant le propose, choisir du poulet ou du bœuf grillé accompagné de légumes ou d’une salade verte.

 

 

Quand tu fais un régime, c’est pour perdre des kilos…

et des centimètres, Saperlipopote !

Monie Jébat :

« Une fois par semaine seulement, prends tes mesures toujours avec le même centimètre et dans les mêmes conditions :

- tour de taille en prenant comme repère le nombril et sans serrer le centimètre.
- tour de hanches au niveau du pubis, sans serrer les fesses, en restant debout les pieds joints.
- tour de poignet, main ouverte, juste entre la main et la petite protubérance osseuse de l’avant-bras.
- tour de cuisse, à mi-chemin entre le genou et l’os de la hanche.
- tour de biceps, au milieu, c’est-à-dire au plus large.

Évidemment quand tu maigris, tu as la tentation de monter souvent sur la balance.

Mais Monie recommande de ne te peser qu’une seule fois par semaine, avec la même balance, pour mieux identifier ta perte de poids. »

« Pourquoi faut-il te peser une seule fois par semaine ?

C’est simple : comme le corps est aux deux tiers composé d’eau, il te suffit de manger un peu trop salé un jour pour faire un peu de rétention d’eau. Tu pèseras donc plus lourd le lendemain, sans pourtant que cela ait un rapport direct avec ta surcharge pondérale réelle (tes réserves de graisse jaune). Avec des pesées espacées, ce genre d’écueil a moins de chances de se produire. C’est tout bénéfice pour ton moral afin de ne pas abandonner… »   – ce qui fait dire que le sel n’aide pas à la perte de poids !

Rappel :

Indice Glycémique bas : 35, moyen : 50, max. 100 = 100 % de glucose !

IMC – Indice de Masse Corporelle normale : 25.   < 25-29 : surcharge pondérale.

 

  Prendre rdvs avec ma nutritionniste Laurence Huwig : 

 laurence.huwig@maigrir2000.com

des informations sur la diététique ici (lien) http://www.adige.ch/images/cms/header-top.jpg


 

 Ateliers Culinaires Saperlipopote ©
Reproduction interdite de tout ou partie des textes ou photo de ce site sans mon autorisation écrite. Elle ne pourra être autorisée qu’avec mention de mon nom, mon titre et l’URL de ce site. L’utilisation des informations sus-mentionnées sont faites avec l’accord de l’intéressé.
 
 
 

Comments are closed.