Santé: Bons Aliments

Les polyphénols des légumes présentent l’avantage d’enrichir le contenu du côlon en micro-nutriments efficaces pour neutraliser les effets de nombreuses substances mutagènes présentes dans le microbiote de l’intestin.

  • Aubergine : anti-anémique, laxatif, diurétique. L’aubergine est capable de limiter le cholestérol sanguin grâce aux fibres spécifiques qu’elle contient. Elle est recommandée en cas de constipation, de goutte, d’hypertension, d’hépatite.
  • Betterave : Anti-anémique, stimule le système sanguin, permet de lutter contre les troubles de la menstruation. Idéal pour les femmes. La coloration rouge provient de la bêtacyanine, un pigment qui fait partie des antocyanines. Contient un oligo-élément peu commun, le rubidium, bon pour la digestion. Contre indication : lithiase oxalique, diabète sucré.
  • Brocoli : Le sulforaphane isolé dans le brocoli  augmente l’activité des enzymes anti-cancer (équipe du Dr Tabalay, Université John Hopkins, 1994). Il pourrait favoriser l’action de certains mécanismes de la détoxication de cancérogènes. Son apport élevé en fibres le rend précieux contre le cholestérol. Il est diurétique, laxatif. A éviter en cas de déficience de la glande thyroïde. Le curcuma et la tomate optimisent ses vertus.
  • Carotte : extrêmement riche en vitamines A, B,C, D, E, G et K, il donne non seulement bonne mine mais combat tous les problèmes d’aigreurs d’estomac et d’ulcères.
  • Céleri : excellent pour faciliter la digestion et se rafraîchir l’été, le jus de céleri « normalise » la température du corps.  Coupe-faim sans calorie, de la branche à la racine, c’est un aliment aphrodisiaque. Détoxifiant.
  • Chicorée, endives : Les endives, la chicorée frisée, la chicorée scarole, chicorée pour le café, toutes sont apéritives, dépuratives, digestives, minéralisantes. Suggérée en cas d’insuffisance biliaire, d’hépatisme, d’indigestion, d’asthénie, d’anorexie, de convalescence.
  • Laitues :  rafraîchissantes pour l’estomac. Elles présentent une action régulatrice de la glycémie. Galien les appelait « les herbes des philosophes ». Les laitues possèdent une substance, le lactucarium (ou opium de laitue),  concentrée dans les nervures des feuilles, douée de propriétés légèrement hypnotiques, somnifères et sédatives. Les laitues contiennent de l’hyoscianine et du tryptophane qui facilitent l’endormissement.
  • Concombre : rafraîchissant, dépuratif du sang, diurétique et minéralisant. C’est un dissolvant de l’acide urique. Légume de choix pour les tempéraments bilieux et sanguins, recommandé en cas d’œdème des jambes, des pieds et des mains, en présence d’urée, d’acide urique et de goutte, en cas d’élévation de température.
  • Courgette : Riche en fibres solubles (pectine et protopectine), elle stimule légèrement le fonctionnement des intestins. Elle est diurétique et minéralisante. Elle est intéressante pour la santé cardiovasculaire, pour contrôler l’excès de poids, l’insuffisance rénale et les hémorroïdes, diète post-opératoire digestive.
  • Échalote:  propriétés diurétiques digestives, cholérétiques. Elle est caractérisée comme l’ail par la présence de substances soufrées  : des isomères de l’allicine. Réduction du risque de cancer de l’estomac et du côlon.
  • Oignon :  La consommation d’oignon permet un apport d’oligo-éléments peu fréquents tels que le sélénium, le manganèse, le cobalt, le fluor et le molybdène. Il serait anti-coagulant, empêcherait la formation de caillot et protègerait contre les risques d’obstruction des vaisseaux et de thrombose.
  • Poireau : Les sulfures d’allyle du poireau préviennent le processus de cancérisation de la peau, des poumons et de l’intestin. Aussi surnommé le balai de l’intestin, le poireau est antiseptique, purificateur sanguin et éliminateur de l’acide urique. Il active la transpiration et on le recommande pour faire baisser la fièvre.
  • Épinard : Nettoie, reconstruit et régénère tout l’appareil digestif. Surnommé le balai de l’estomac, c’est un purificateur sanguin de grande valeur. Sa richesse en sodium, potassium, calcium, phosphore, magnésium et fer en fait un anti-anémique et minéralisante qui prévient aussi la sénescence. Il serait anticancéreux à condition qu’il provienne de culture biologique réelle. Il semble déconseillé aux personnes souffrant de calculs rénaux et d’inflammations articulaires et rhumatismales.
  • Navet :  Brassica râpa, appelé aussi rabiole, le navet est diurétique et pectoral. Son jus est renommé pour la dissolution des lithiases rénales. Il est recommandé en cas d’angine, bronchite, enrouement, toux, catarrhe pulmonaire. Il est aussi utilisé comme anti-infectieux urinaire : cystite.
  • Pois mange-tout : Les fibres tendres chez le petit pois jeune deviennent dures au fur et à mesure de la maturation des gousses. Grâce à l’abondance de ces fibres, le pois mange-tout est efficace contre la constipation. Par contre, il doit être évité chez les personnes colitiques.
  • Poivron : Appelé aussi piment doux, le poivron est riche en pigments, surtout le rouge carotène, xanthophylle, xanthome… qui augmentent la résistance des petits capillaires sanguins. Les poivrons rouges contiennent aussi beaucoup plus de vitamines A et C que les poivrons verts. Vertus antiseptiques, stomachiques, diurétiques, laxatives et anti-oxydantes. Ils contiennent de la lutéine qui réduit les déficits de la mémoire liés à l’âge.
  • Rutabaga : On définit généralement le rutabaga, appelé navet jaune au Québec, comme un chou-navet dont on consomme la racine. C’est une excellente source de Potassium. Ce légume a la double renommée de diurétique et de minéralisant à la fois. Il est parfois suggéré pour certains types de cancer : du côlon, de l’estomac, de l’œsophage, du pharynx et du larynx.

    Tomate

    Les tomates détiennent des composés spécifiques dont le l(Joseph Hotchkiss, Université Cornell, NY – 1975).

  • Tomate : Contient du Lycopène (encore plus développé par la cuisson à l’huile d’olive) qui bloque la formation de nitrosamine responsable des tumeurs des muqueuses de l’appareil digestif, du foie, des poumons, de la vessie et de la prostate. La tomate est conseillée pour les personnes qui ont consommé trop de graisse animale, de sel ou de protéines animales. Doit toujours être consommée bien mûre. Le jus de tomates est riche en sodium, calcium, potassium et magnésium. Indice glycémique bas. Ne pas saler.
  • Chou : Les Romains ont pu se passer de médecin pendant près de 10 siècles grâce aux choux. Vitamine C. évidemment il faut supporter le goût et l’odeur*. Mais quand on sait que le jus de chou possède de formidables propriétés purgatives et amincissantes, ça vaut parfois le coup de s’y mettre.
  •  mon chouchou :  LE KALE

C’est LA star que tout le monde s’arrache depuis quelques temps, le légume fétiche de tout Hollivoude.  On comprend vite pourquoi. Déjà, il donne un bon coup de frais aux légumes d’hiver habituels, vus et revus.

Ensuite, la liste de ses bienfaits est si longue qu’on peine presque à y croire. Ce n’est pas du bluff.

Carte d’identité :

Kale : Petit nom écossais d’une variété de chou vert frisé plat ou plume (non pommé, cad. à tiges), très proche du chou ancestral. Il contient des antioxydants en veux-tu en voilà, une ribambelle de minéraux et très peu de calories. Le kale a plus de calcium que le lait (100g de kale = 150mg de calcium, contre 125mg dans un verre de lait de vache de 120ml). Intolérants au lactose, foncez!  150g de Kale contiennent autant de fer qu’un steak de 100g. Bingo pour ceux qui cherchent à réduire leur consommation de viande!

On le mange cru ou au Wok  (recettes ici)   *Contrairement aux autres, il est peu marqué en goût. Il est croquant cru et tout juste délicatement ‘poivré’, ce qui le rend si particulier. Le Kale ne se laisse pas croquer si facilement. Ses feuilles étant un peu dures, il faut enlever les côtes et  ‘masser’ les feuilles découpées (si, vous avez bien lu) avec de l’huile et du sel pendant 2min, avant de les consommer crues au citron. On appelle ça le Kale massage. Chou, non?

Quelques fruits :

•    La framboise est riche en antioxydant et qu’elle peut aider à prévenir les cancers du cerveau, du côlon et de l’œsophage et qu’elle contient de la cétone qui, une fois extraite peu stimuler le métabolisme et aider à brûler les gras.

•    La mûre est riche en antioxydant dont l’anthocyane, qui elle aide à prévenir le risque d’accident cardio vasculaire et de cancer. Une fois extrait, cet antioxydant peut aider à arrêter la croissance des cellules cancéreuses du cancer du poumon.

•    Le bleuet est le numéro 1 dans la catégorie des antioxydants comparé aux 60 autres fruits et légumes frais. Il peut aider à diminuer le risque de développer des maladies en lien avec le vieillissement telles que Parkinson et Alzheimer.

•    La fraise est riche en antioxydants ayant des propriétés anti-inflammatoires et apporterait une aide dans la prévention de l’épaississement de la paroi des artères (ASVD) ainsi que pour arrêter la progression des tumeurs cancéreuses.

•    La pomme contient des antioxydants appelés flavonoïdes qui sont impliqués dans la diminution du risque de développer un diabète ou une maladie respiratoire telle que l’asthme. Elle est aussi un rafraichissement naturel pour votre bouche puisqu’elle fournit une certaine forme de nettoyage de dents. Ses vitamines se situent juste en dessous de la peau.

•    La poire contient des fibres solubles, ce qui prévient la constipation. Celles-ci peuvent également aider à diminuer le niveau de cholestérol sanguin et ainsi prévenir les maladies cardiaques.

•    Le raisin contient un antioxydant nommé resvératrol qui est impliqué dans la réduction de la pression artérielle et la diminution des risques de formation de caillots sanguins. Il peut aussi aider à arrêter la propagation des cellules du cancer du sein, de l’estomac et du côlon. Congelez-les et utilisez-les comme glaçons dans vos boissons favorites!

•    La mangue a un niveau élevé d’antioxydant de lutéine et de zéaxanthine qui peuvent aider à protéger la vision et à réduire le risque de cécité chez les personnes âgées.

•    L’avocat a deux fois plus de potassium que la banane. Il contient également des gras mono insaturés qui aident à diminuer le niveau de cholestérol sanguin.

http://184.154.122.74/~mangersa/wp-content/uploads/2015/01/logoamsb2.png

Comments are closed.