Magret de canard séché cru

SaperlipopoteTes intérêts ?  

Le goût et le prix !

4 fois moins cher, surtout après les fêtes car ils ont tué plein de canards à foie gras. Il sera sans additifs… et si facile à faire.

 

Ici, il est coupé épais pour l’apéro. Sur une salade, il sera meilleur tranché fin comme du « papier à cigarette » !

 

- Achètes un magret de canard à foie gras sous vide, en janvier il y en a plein les rayons. (contrôler la DLC et la chaîne du froid). Quand il provient d’un canard normal non gavé, on l’appel filet et non magret.

- Le sentir ! Il doit avoir un nez frais, de volaille et de sang. Le rincer, le parer (enlever le gras qui dépasse, jouissif !)… le rincer à nouveau à l’eau froide et le sécher.

- Choisir un tuppervoire à sa taille, lui faire un lit de gros sel, il aime bien.

Sur ma photo, c’est après sa sieste… et là, j’avais mis des épices avec le sel, faut pas car on doit le laver… gaspi.
 
Photo : mes 3 magrets !  Nature dans le sel (là j’ai essayé avec aussi un peu de sucre !!!)
 
 

- Le coucher dessus et bien le couvrir, en le tapotant pour le calmer et le plaquer.

- Une bonne « nuit » de 8 heures lui suffit et au réveil, une douche froide en frottant, pour bien enlever le sel.

- Il aura l’air très fatigué le lendemain matin, fripé, rabougri, amaigri mais pas de souci.

Tu vas le « rapicoler » comme on dit en Suisse, avec tes épices préférées : le must, le piment d’Espelette, poivres de tous poils, paprika fumé, coriandre en poudre, muscade… mais pas de sel, hein !

Mon magret, après rinçage du salage, avec les épices, avant la momification.

 

A ce point, il a juste sué, il faut encore qu’il se momifie dans ses draps… ou des bandelettes :

- Donc tu l’habilles pour l’hiver dans un drap propre, bien serré et ligoté (photo). Ne le remets pas dans un récipient étanche, il s’ennuierait à mourir et moisirait.

- Retour dans ton bac à légumes, il attendra bien au sec, au moins deux semaines, que tu aies quelques copains pour partager sa viande confite à souhait, avec un cru au verre type Cahors…

Le contrôler de temps en temps qu’il confise en séchant tout en restant moelleux.

Saperlipopote

Idée pour la fin de l’hiver :

Achète quelques poignées de doucette, mâche ou rampons. Fais-lui un matelas dans ton assiette. Avec de l’huile de noisette, des noix ou amandes, quelques sultamines  et du vinaigre balsamique, allonge quelques tranches fines de magret et tu auras un plat de princesse.

 Saperlipopote

Un bon moment « C’est moi qui l’ai fait » en perspective

quand tes convives te demanderont où tu l’as acheté !

Saperlipopote

Une assiette pour l’été, avec pastèque et concombre :

  Ateliers Culinaires Saperlipopote 2015 ©

 
 
 
 
 

 

Comments are closed.