Tomates farçies de Môman

 

Plat familial pour la rentrée, simple et savoureux, qui se réchauffe, se congèle, se fait à l’avance. Il faut bien compter une heure de préparation.

 

Photo : Tomates supersteak de la Ferme des Pralies ©

 

 

Pour 4 personnes, mais il n’en restera pas…

Mieux vaut doubler la mise pour avoir des restes !

 
 
  • 8 grosses tomates « supersteak » bien mures.
  • 0,800 kg de viande H de bœuf, pas trop sèche
  • 0,200kg de viande de porc hachée
  • 1 gros bouquet de persil frisé à hacher
  • 4 échalotes à hacher aussi
  • 1 cuiller d’oignons secs
  • 2 œufs
  • 2 tranches de pain de mie,
  • 1 petit verre de lait,
  • Condiments : huile olive, sel, poivre, thym, basilic, estragon, coriandre moulue,  piment d’Espelette si vous aimez plus relevé !

 

 

Se laver les mains au savon.

1. les décapiter tendrement et conserver leur couvre-chef.

 

 

 

 

2. Creuser délicatement à l’aide d’une cuiller à glace le centre des tomates sans fendre la peau, mettre la chair et tous les pépins dans une casserole à sauce : on va les cuire.

Ensuite, bien saler les corps vides des tomates pour les faire dégorger.

 

 

 

3. Dans une grande jatte, faire une farce : mettre la viande H.,  les oeufs entiers, le persil haché, les échalotes hachées, le pain de mie trempé dans le lait, beaucoup de thym, herbes de Provence selon vos gouts. Sel, poivre, coriandre moulue, 2 càs d’huile d’olive.  Piment d’Espelette facultatif mais conseillé, une belle pincée. Mélanger à pleines mains, jouissif !

 

 

 

4. Égoutter les tomates et enfin les farcir ! Saupoudrez le dessus de la viande de chapelure fine + filet huile olive pour éviter le dessèchement. Glisser au four 1h à 200° – sans les chapeaux, ils brûleraient.

 

 

 

5. Sortir le plat du four, écoper le jus au fond du plat et le verser dans la casserole de chair et pépins. Redonner à chaque tomate son chapeau si possible huilé salé. (c’est délicieux à manger ensuite). Remettre au four les tomates une petite heure (vérifier au bout de 30 min. suivant le four, ajouter une feuille d’alu).

 

 

 

6. Entre temps, il faut faire cuire la sauce, vous savez, la casserole de chair et pépins ! Y ajouter aussi des épices, coriandre, sel poivre, laurier, oignon, piment d’Espelette en option. A la fin de la cuisson des tomates, enlever encore le jus du plat et le mettre dans la sauce, un coup de mixer et hop ! On la versera sur les tomates juste avant de servir (pas sur les chapeaux) ou de réserver pour la congélation ou le lendemain.

 

Mon fils préfère le risotto au safran avec :  jaune et rouge !

 

Ateliers Culinaires Saperlipopote © 2014

 

 

 

 

Comments are closed.