Coulis d’églantine

Un Chasseur et une cueilleuse

Mardi 3 décembre

…ça y est, j’ai pu aller cueillir les fruits des églantiers sauvages

 

Ses petits noms  :  le gratte-cul,  le cynorhodon. On en fait des infusions aussi.

Car il fallait qu’ils se prennent une gelée et cette nuit, on a eu -6° à Plan-les-Ouates !

1 kilo ramassé pendant que mon fox chassait les mulots.

 

Compotés au fructose naturel et un peu d’eau pendant 20 minutes

Passés au presse-purée à manivelle, hé oui c’est bourré de graines, faut pas mixer.

 

 

 

 

 

 

 

 

La pulpe donne un coulis magnifique, gouteux,  dense sans additifs, musqué, acidulé mais pas trop.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Miam en coupe dessert crème fouettée ou fromage blanc… Une tuerie. Flavonoïdes, bêtacarotène y tutti quanti.

 

Y’a tout bon.

Comments are closed.