Confiture d’olives noires

Olive noire confiture Saperlipopote

 

 

 

 

Se vend € 6 les 200 gr + € 6 de port, mieux vaut la faire soi-même !

C’est un cadeau de noël sympa.

Une confiture sucrée-salée bonne sur le pain bis ou toasts, qui peut aussi accompagner  les tomates crues, la brusccheta, le foie gras avec un vin blanc moelleux, du chèvre frais avec un Cahors, garnir le fond d’une bouchée apéro, d’une piadine… bref. C’est un condiment.

 

Pour 10 personnes – portion de 80 gr. env. :

  • 500 g olives noires douces charnues  de bonne qualité (la tanche de Nyons)
  • 1 cuillère à soupe de baies de genièvre (celles pour la choucroute)
  • 30 grains de poivre de Tasmanie… au gout de myrtille piquante
  • 1 petit verre de gin !
  • 13 amandes sèches
  • 100gr de pignons que vous toasterez
  • 150 g de miel de lavande
  • 100 gr de crème d’amande
  • Préparation : 20 mn
  • Cuisson : 3 mn

Préparation

  • Blanchir (lol) les olives pour éliminer l’huile, le sel et des impuretés
  • Piler au mortier ou au hachoir les baies de genièvre, Tasmanie et les amandes.
  • Mixer les olives, les baies et les amandes pour obtenir une pâte
  • Verser le verre d’alcool.
  • Ajouter le miel et la pâte d’amande. Re-mixer.
  • Ajouter les pignons toastés chauds.
  • Dans une casserole étroite mais haute, cuire la préparation en remuant, 3 minutes après ébullition.
  • Verser à chaud dans 10 petits pots (cette confiture ne se consommant qu’en petite quantité) puis conserver comme toute autre confiture.
  • Mettre au frigo, servir très froid.

Comments are closed.