Ethiopie – yebegi alicha

Agneau, mouton ou chèvre mais au berbéré !

 

Tu vas aller acheter au magasin pour tes huit invités :

  • 800 g d’épaule d’agneau
  • 4 oeufs durs (tu les cuis toi max 9 min)
  • 1 litre de passata (sauce tomate nature)
  • 2 oignons rouges doux
  • 1 gousse d’ail
  • 1 bouillon de légumes bio
  • 50 gr de pois chiches précuits
  • 1 pousse (1 pouce) de gingembre
  • 3 c. à café de berbéré (curry éthiopien fort)
  • 2 c. à café de curcuma en poudre
  • 1 pouce de curcuma frais haché
  • nigelle toastée (petites graines noires)
  • fenurgrec en poudre ou graines détrempées
  • huile d’olive 1 cuiller à soupe
  • sel, poivre, piment

 

Sur ta planchette, tu tortures tous les ingrédients au couteau, tu les mélanges à cru, les tasses dans une jatte hermétiquement filmée et hop ! Au frigo à macérer pour la nuit.

Le lendemain, au réveil après ton petit café, tu mets à mijoter à couvert au wok presque 2 heures en « touillant » régulièrement. Ajoute du bouillon de légumes bio si nécessaire, le résultat doit être moelleux et non liquide.

Les œufs durs, c’est en fin de cuisson pour les tiédir. Les éthiopiens mettent toujours des oeufs durs dans les plats au poulet « pour ne pas séparer la mère et l’enfant » :-)

Sur l’injéra – hé oui il faut des injéras au tef que l’Éthiopien du coin te fournira -répartis la nourriture variée comme sur la photo… Tu peux sauver la mise en servant des crêpes au blé noir (sarrasin), avec des épinards feuilles épicés et du cottage cheese citronné !

Ce plat se réchauffe facilement, ça t’évitera un stress de dernière minute.

et

Melkam Megeb !

(bon appétit en Amharique, la langue des éthiopiens)

http://joellematte.files.wordpress.com/2012/10/dsc00328.jpg

 Voyage de Mathilde en Éthiopie en 2002… lumineux souvenirs !

 

 

Comments are closed.